Tomber en amour

Cie a k entrepôt

Théâtre & danse
+ 13 ans

Deux personnages, un adolescent et sa grand-mère. L’un et l’autre, au même moment, traversent une tempête : ils tombent en amour. Pour l’adolescent, c’est une déflagration à un âge où tout lui échappe, tout est compliqué. Pour sa grand-mère, c’est le retour aux battements de cœur, à l’insolence de l’adolescence.

Lui est un garçon de 15 ans, tiraillé par le désir de grandir et celle de garder sa peluche, prisonnier d’un trop plein de questions, de colère et de larmes. Pris entre deux mouvements : celui de rester et celui de partir. Tout est vif pour lui, tout pique.
Il tombe en amour, un premier amour balbutiant.
Aimer, aimer, aimer, il tombe et la chute est longue.
Tomber, c’est quitter son chez soi, sa zone de confort, les parents, les bras, l’enfance ;
c’est s’éloigner loin ; ça fait peur, ça fait mal.
Le garçon se tourne vers celle qui écoute sans jugement: sa grand-mère.
Elle lui prend la main.

La grand-mère, cheveux blancs, a le regard vif et rieur. Depuis toujours elle raconte des histoires, retrouve la peluche égarée, accueille,  écoute. Veuve, mère, sœur, fille, petite-fille, grand-mère. Et femme….Car là, dans sa vie déjà pleine, elle aime à nouveau, comme une première fois. Un nouvel amour, une chose qu’il lui échappe, inattendue à son âge.
Cela lui tombe dessus, tout est soudain, passionnel, exigeant.
Les mains sont moites, les lèvres tremblent, le cœur bat.

Tomber en amour invite au plateau deux interprètes d’âges différents, danseuse et comédien.
Théâtre, corps, gestes calligraphiques et picturaux s’entremêlent pour donner à entendre cette adolescence physique et bouleversée, et laisse entrevoir la présence unique de cette grand-mère qui traverse un dernier amour joyeux, tardif, comme un sursaut de vie.

 

Pourquoi avoir choisi ce spectacle ?

A k entrepôt et La Passerelle, c’est l’histoire d’une complicité artistique débutée il y a déjà plusieurs années. Ce dernier volet autour des « Traversées théâtrales dans le paysage de l’enfance » parle de la chute amoureuse, de ce temps intranquille, tout à la fois vif et lent qui construit et bouscule à tous les âges de la vie, même à celui que l’on nomme le plus grand !
Cette pièce (im)pertinente croise les regards de l’adolescence et de la vieillesse autour de l’amour et dévoile en creux un peu de la personne qu’on était ou qu’on deviendra.

Distribution

Création – Coproduction

Texte, mise en scène et scénographie
Laurance Henry
Jeu Françoise
Bal Goetz, Thomas Couppey
Musique

Philippe Le Goff
Régie 

Ronan Ménard, Sylvain Robine
Assistant lumière, régie 

Erik Mennesson
Assistante chorégraphique

Pauline Maluski
Costumes

Sophie Hoarau
Administration

Jean Yves Rebourgeard
Regard extérieur

Dominique Paquet
Production /diffusion

Laurène Blanckaert

Durée

1h10


Date(s) / Horaire(s)

21/05/2021 - 20H30


Séance(s) scolaire(s)

21/05/2021 - 14H30


Tarifs

Enfant 8€ - Réduit 6€
Adulte 11€ - Réduit 9€
Groupe : 5€

Achetez vos places